Location voiture de luxe : A quand les véhicules hybrides et électriques ?

Entre le scandale qui a ébranlé Volkswagen en 2015 et les nombreuses alertes répétées des scientifiques sur les terribles conséquences du changement climatique qui nous guette, les constructeurs automobiles commencent de plus en plus à miser sur les véhicules hybrides et électriques.

Ce constat se base notamment sur l’augmentation significative des immatriculations de voitures électriques et hybrides sur le marché français et international entre 2005 et aujourd’hui.

Mais qu’en est-il de la location de voiture de luxe ? Les agences spécialisées dans ce secteur d’activité sont-elles prêtes à se lancer sur ce créneau écologique ?

La location de voiture de luxe devra un jour se mettre à l’hybride

Pour les constructeurs comme pour les automobilistes, l’hybride apparaît comme étant la solution la plus viable économiquement pour les décennies à venir. Et d’ailleurs, ce n’est pas un hasard si Ferrari, grand nom du secteur automobile de luxe, accélère depuis quelques années sur cette voie. On peut également mentionner Mercedes et sa nouvelle gamme de voiture électrique, ou encore la gamme verte de BMW.

Bref, les grandes marques sont présentes sur le créneau de la motorisation électrique et semi-électrique (hybride). Cependant, les agences de location accusent un certain retard dans le domaine. Mais cela peut s’expliquer par de nombreux critères, et notamment des critères économiques. En effet, le remplacement d’une flotte de véhicules de prestige coûte cher. Il s’agit d’un investissement onéreux qui mérite une excellente étude de marché. En effet, rien n’est dit que les voitures hybrides de luxe intéressent vraiment les clients d’agence de location de véhicule haut de gamme.

Quoi qu’il en soit, la location de voiture de luxe devra un jour se mettre à l’hybride. Il en ira en effet de la survie d’un secteur dont le destin est nécessairement lié à celui de l’industrie automobile de luxe.