Location de voiture de luxe à Paris : Les agences ont le vent en poupe

Tandis que le marché de l’automobile a reculé fortement ces dernières années, avec certes une croissance en légère hausse en 2016 par rapport à 2015, celui de la location de voiture de luxe à Paris a connu en parallèle un fort développement.

Une croissance qui se poursuit d’ailleurs encore aujourd’hui, en 2017, et qui, selon les dernières tendances, devrait continuer en 2018 et dans les années à venir. Et on peut trouver plus d’une explication à cela. Observons-les ensemble du mieux que nous pouvons.

Louer une voiture de luxe : Qui sont les clients des agences de location ?

Pour bien comprendre la progression de ce marché au lendemain de la crise économique et notamment de la crise qu’a subi de plein fouet l’industrie automobile, il faut en analyser les acteurs. Qui sont donc les personnes qui s’adressent aux agences de location de voiture de luxe ?

Eh bien, c’est justement dans la diversification de la clientèle que réside le secret de la réussite de ce type d’agences. En effet, leurs offres s’adressent aussi bien les particuliers qui souhaitent conduire un véhicule haut de gamme le jour de leur mariage, que les entreprises qui veulent mettre une automobile confortable et sécure à la disposition de leurs collaborateurs et autres clients importants. Sans oublier bien évidemment toutes les personnes qui désirent se payer un moment de plaisir à bord d’une voiture de luxe confortable et clinquante.

Et puis il y a également les agences de publicité ou encore les sociétés de production de cinéma dont les besoins s’avèrent aussi importants que changeants. Pour ces dernières, il s’avère en effet plus avantageux économiquement de louer une Mercedes Classe C ou de louer une Ferrari que d’en acheter une pour tourner une pub, un clip ou un film. Cela va de soi, d’autant que les agences de location renouvèlent régulièrement leur flotte de véhicules en fonction des nouvelles sorties sur le marché de l’automobile de prestige. Et dans le monde de publicité et du cinéma, il y a une loi implicite qui est celle d’être toujours calqué sur l’actualité, si ce n’est d’être en avance sur son temps.